Fanorona telo

JEU DE STRATEGIE MALGACHE
Fanorona telo
Se joue dans tout Madagascar Lalaovina eran’i Madagasikara
Bois divers, ou tracé au sol Hazo isan karazany na soritana amin’ny tany
Joueurs de 5 à 99 ans Mpilalao 5 hatramin’ny 99 taona

Le jeu du fanorana telo.
Le fanorona, originaire de Madagascar, est un jeu de société.
Dans le langage courant, le mot fanorona est souvent utilisé au singulier mais il existe en réalité, trois sortes de fanorona : le fanoron-telo ou an-telo, le fanoron-dimy ou an-dimy et le fanoron-tsivy ou an-tsivy.
JPEG - 11.3 ko
Le jeu de fanorona demande de l’agilité intellectuelle, réflexion et tactique. De plus, la philosophie qu’il inspire est une véritable école de la vie. Tous les chemins sont possibles et la victoire s’acquiert par la recherche perpétuelle d’une issue ou d’un moyen. Le fanorona est pratiqué sur un lakampanorona (arène de jeu), ou tracé sur un fafana (planchette) par deux joueurs disposant chacun de vingt- deux vato (pions) se distinguant en deux couleurs ou formes différente
• Le fanorona telo
Il est également appelé le fanorom-bazaha, à trois lignes.
JPEG - 3.2 ko
Chaque joueur possède 3 pions. Le jeu consiste à placer les trois pions en ligne droite, soit sur un côté du jeu, soit sur une ligne médiane, soit sur une diagonale. Les joueurs placent tour à tour un pion sur la position de leur choix jusqu’à ce que tous les pions soient disposés sur le jeu. Si aucun des joueurs n’a pu mettre ses 3 pions en ligne droite à l’ouverture, la partie se poursuit. Il n’est pas permis de sauter par-dessus une place voisine pour occuper une place éloignée, les pions sont déplacés alternativement sur une position voisine vide.
Objectifs :
Coopérer ou s’opposer individuellement et collectivement.

Rencontrer un adversaire dans des jeux d’opposition duelle : affronter seul un adversaire pour obtenir le gain du jeu, développer des stratégies comme attaquant ou comme défenseur, comprendre qu’il faut attaquer tout en se défendant (réversibilité des situations vécues).
Coopérer avec des partenaires pour affronter collectivement un ou plusieurs adversaires dans un jeu collectif, développer des stratégies, identifier et remplir des rôles et des statuts différents dans les jeux vécus, respecter les règles.

C’est une bonne initiation aux jeux de dames et d’échecs.

Ressources pédagogiques

Séquence : Jouer au fanorona

1ère séance (45’) :
Matériel :
- Un plateau de jeu du Fanorana telo.
- Trois pions par joueur (cela peut être traditionnellement des cailloux d’une même couleur).
Organisation de la classe :
- Travail en binôme puis collectif.

1. Au sein du CE2, distribution du plateau de jeu du Fanorana telo et choix de trois pions identiques par élèves.
2. Demander aux élèves qui connaissent déjà la règle de ce jeu de l’expliquer à un élève qui ne la connaît pas.
3. L’enseignant laisse les élèves jouer ensemble en autonomie et intervient en cas d’incompréhension entre deux joueurs.
4. Collectivement, l’enseignant et les élèves rappellent oralement les règles du Fanorana telo.

2ème séance (45’) :
Matériel :
- Un plateau de jeu du Fanorana telo.
- Trois pions par joueur (cela peut être traditionnellement des cailloux d’une même couleur).
Organisation de la classe :
- Travail en binôme entre un élève du CE1 et un élève du CE2.

1. Comme ce jeu se joue traditionnellement dans la rue, les élèves du CE2 sont invités à sortir à l’extérieur avec leur plateau.
2. Les élèves du CE1 les rejoignent, l’objectif des enseignants est que chaque élève du CE2 explique la règle du fanorona telo à un élève du CE1 (ces élèves seront en CE2 en n+1 et rédigeront à leur tour la règle du fanorona telo). Les élèves se placent dans la cour, coopèrent et jouent en autonomie. Les enseignants laissent les élèves jouer ensemble en autonomie et interviennent en cas d’incompréhension entre deux joueurs.

3ème séance (45’) :
Matériel :
- Un cerceau par élève.
- Trois dossards de la même couleur par équipe.

- Organisation de la classe :
- Travail en 8 équipes de trois + 2 arbitres (ces 2 arbitres changent après chaque partie).

1. L’enseignant et les élèves tracent dans le sable de la cour 4 grands plateaux de fanorona telo.
2. Au cours de la partie, chaque élève symbolise un pion. Avant de jouer un coup, les 3 élèves d’une même équipe sont invités à poser leur cerceau pour marquer leur position et à sortir du plateau afin de coopérer, de discuter discrètement ensemble en se justifiant, de leur prochain coup.
3. Chaque équipe joue une manche, une revanche … et éventuellement une belle.

4ème séance (45’) :
Championnat de fanorona telos
Matériel :
- Un cerceau par élève.
- Trois dossards de la même couleur par équipe.

- Organisation de la classe :
- Travail en 8 équipes de trois + 2 arbitres (ces 2 arbitres changent après chaque partie).